Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Ouvrez les fenêtres, ne les brisez pas!

Publié par jérôme dehaynin sur 16 Juin 2016, 17:42pm

Catégories : #-France

Ouvrez les fenêtres, ne les brisez pas!

Quelques personnes de mes connaissances et beaucoup sur les réseaux sociaux ne comprennent pas que le souci qui se pose depuis la dernière manifestation n'est pas "les quelques vitres" mais bien les vitres de quel bâtiment me pose bien des questions...

Que certains excités s'en prennent aux vitres des banques, ""symboles de la finance"", me semble encore le moins pire de la bêtise même si j'ai toujours appris à mes enfants et mes élèves qu'on ne s'en prend pas au matériel pour exprimer sa colère ou son incompréhension, que nous sommes en démocratie et qu'en démocratie il est des droits (accompagnés de devoirs) comme celui de refuser un projet de texte et de lutter dans la rue, les meetings et les urnes contre ce qui nous semble inacceptable... 

Que ce soient les vitres en ville de n'importe quel mobilier urbain, m'apparaît définitivement ridicule parce que c'est au final nous qui les payons de toutes façons et que cela ne gêne personne excepté ceux qui s'en servent au quotidien c'est à dire en général ceux qui aujourd'hui soutiennent le mouvement! Au final, on emmerde ceux qu'on prétend défendre et on augmente les impôts que l'on trouve déjà et toujours trop élevés... Belle victoire!

Que ce soient les vitres d'un hôpital (comme d'une école, d'une bibliothèque, d'une garderie, ...) est une attaque non pas à une vitre mais à un symbole: la protection de la jeunesse et la santé, la culture et le vivre ensemble... L'attaque par quelques débiles des vitres de l'hôpital Necker n'est pas une catastrophe financière (même si plutôt que de payer le remplacement de ces carreaux, certaines infirmières auraient aimé recevoir une partie de leurs heures supplémentaires!) et aucun enfant n'a été touché par des éclats autres que des éclats de voix... Mais le symbole est inacceptable!

Que ceux qui ne font pas la différence entre les différentes fenêtres me jettent encore à la face que je suis un vendu, un social traître ou tout ce qu'ils veulent, ils ne m'empêcheront pas de penser que toutes les fenêtres n'ouvrent pas sur les mêmes symboles et les mêmes espérances et que les dernières qui ont été ciblées et détruites discréditent de leurs fêlures, de leurs brisures le combat qu'ils entendent mener et défendre.

Certains me répondront que ce n'est pas ceux qu'on accuse qui sont les coupables... Je n'ai accusé ici personne, et je n'ai dit nulle part que la CGT ou FO ou Sud ou le CGC étaient responsables de ces actes... Mais je dis et je redis que lorsqu'on est responsable d'une action, on s'organise pour que ceux qui y participent ne cautionnent pas et ne défendent pas les exactions commises (en leur nom ou pas) par d'autres en marge de son mouvement.

Aujourd'hui, certains dans la presse, sur les réseaux sociaux justifient les vitres brisées par le refus absolu de discussion du Gouvernement sur un projet qui je le répète est à mes yeux inacceptable... Cette justification est déjà à elle seule un soutien à des actes inadmissibles.

Aujourd'hui, pour ma part, je persiste à dire que ces fenêtres brisées non pas toutes les mêmes valeurs et que, dans notre société, après les attentats, après les assassinats, ce n'est pas briser les fenêtres qui nous fera avancer vers un monde plus solidaire et plus social mais bien de les ouvrir vers plus d'échanges, de respect, de compréhension et de partenariat social, solidaire, économique...

Ouvrez les fenêtres et laisser souffler le vent du renouveau, ne les brisez pas, elles seront remplacées par des planches de bois qui ne laisseront pas passer le vent mais couperont en plus la lumière dont nous avons tant besoin pour notre avenir commun!

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents