Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Jacqueline Sauvage

Publié par jérôme dehaynin sur 24 Novembre 2016, 15:36pm

Catégories : #France

Jacqueline Sauvage

On ne commente pas une décision de justice dans notre République... mais quand il s'agit d'une décision d'injustice on peut le faire non?

La cour d'appel de Paris vient en effet de rejeter, à nouveau, la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage déposée par Maîtres Tomasini et Bonaggiunta, ses avocates qui dénoncent "une décision assez choquante".

En effet, la cour d'appel demande à Jacqueline Sauvage, dans ses motivations, d'accepter "pleinement sa peine et les conditions de son exécution, de sortir du discours de survictimisation et d'appronfondir les efforts d'introspection".

Outre le fait que Jacqueline Sauvage est sans aucun doute coupable et qu'elle l'a reconnu, personne ne peut nier qu'elle est pleinement et indéniablement également victime et que la société n'a jamais pendant près de 47 ans su la protéger!

Le Président de la République, ne voulant pas intervenir de façon souveraine dans le dossier, a accepté une grâce partielle permettant à la Justice d'être humaine et non pas de gracier, d'amnistier, d'innocenter Jacqueline Sauvage mais juste de la libérer et de la rendre à ses filles et à sa famille.

Aujourd'hui, et pour la deuxième fois, la justice décidé de la laisser incarcérée...

Il est absolument scandaleux de laisser Jacqueline Sauvage croupir en prison... elle n'est pas un danger pour la société, elle ne va pas tuer tous les hommes qu'elle croisera dans la rue demain si elle était libérée... L'acte qu'elle a posé et commis était, bien évidemment inacceptable et elle l'a reconnu, mais ciblé, explicable et de réaction à une situation exceptionnelle de vécu.

Je rappelle que la prison n'est pas fait initialement pour être une punition (dans ce cas bien d'autres solutions existent!) mais pour permettre à la société de se protéger et de protéger les membres qui la composent des personnes dangereuses qui veulent ou peuvent la détruire.

Dans le cas de Jacqueline Sauvage, la société n'a plus rien à craindre de cette femme de 68 ans qui a commis l'irréparable mais n'est pas dans la situation de le reproduire!

Jacqueline Sauvage doit être libérée parce que la laisser en cellule n'est pas un acte de justice mais un fait d'injustice!

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents