Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Cantonales 2010 : Barrage au Front National - Article de Nord Eclair - 22 mars 2011

Publié par jérôme dehaynin sur 24 Mars 2011, 05:31am

Catégories : #Région N-PdC

Pour faire barrage au FN dans les 37 cantons où on le retrouvera dimanche au second tour, rien de tel qu'un bon vieux « rassemblement des forces de gauche ». Et un appel au vote républicain qui, sauf cas particulier, se fera sans l'UMP.

Dès hier matin dans le Nord, les états-majors du PCF-Front de gauche et du Parti socialiste ont mis leurs stratégies au diapason en vue du second tour. Objectif avoué : contrer les candidats Front national, qu'ils soient opposés à un socialiste comme dans 13 cantons du Nord où à un candidat du PCF/Front de gauche comme dans 3 cantons du Valenciennois. « Hors de question que la gauche ne sorte pas vainqueur du second tour ! », assure Fabien Roussel (PCF Nord) pour qui partout où il le faudra, « les voix communistes et du Front de gauche vont servir à élire des conseillers généraux socialistes ». Un soutien sans ambiguïté mais « lié à ce que des politiques auxquelles nous sommes attachés soient prises en compte au Département », ajoute-t-il. Avec un score en progression, le PCF/Front de gauche entend bien négocier ses voix « qui comptent beaucoup ».

Appel au « rassemblement des forces de gauche » aussi du 1er secrétaire du PS Nord, Gilles Pargneaux, qui n'oublie pas d'y inclure Europe Écologie-Les Verts (EELV) dont le soutien est espéré là où la victoire d'un socialiste n'est pas acquise.

Un soutien écolo acquis dans le Nord sauf sur deux cantons : Pont-à-Marcq, « où le candidat PS n'a pas été correct » et Lannoy où EELV attend l'issue d'une réunion ce mardi sur la RN 700, un projet qu'ils rejettent. Dans le Pas-de-Calais, EELV appelle simplement à barrer la route au FN sans aller jusqu'au soutien au PS, « avec lequel nous n'avons aucun dialogue ».

Entre le PCF-Front de gauche et le PS, on en est déjà à des accords de désistement : dans le canton de Douai-sud, le socialiste Jean-Michel Szatny se retire au profit du communiste Alain Bruneel, désormais seul en lice ; vice et versa dans le canton de Solesmes où Bruno Leclercq (PCF) se retire au profit de Georges Flamengt (PS). Et dans le canton de Cysoing, où l'UMP Luc Monnet sera opposé au FN, c'est au vote à droite qu'appelle Gilles Pargneaux pour qui « on ne peut pas faire élire un candidat non républicain du FN ».

Même posture dans le Pas-de-Calais où la 1ère secrétaire, Catherine Génisson, appelle à voter « sans discuter pour les candidats républicains » là où l'UMP est en duel avec le FN. Et même accord de désistement dans le canton d'Houdain où le PS se retire au profit du communiste Daniel Dewalle.

Mais faire barrage au FN n'est pas la priorité de l'UMP. Ici, « l'enseignement majeur du scrutin est l'abstention massive » , note Marc-Philippe Daubresse, numéro 2 national du parti. Un président de la fédé du Nord qui espère encore « prendre des cantons » au PS et appelle « les électeurs modérés, de droite et du centre, à se mobiliser plus » dimanche. Mais appeler les mêmes à voter pour la gauche en cas de duel avec le FN, non.

Sauf cas particulier, « on laisse les instances locales et nos électeurs libres de choisir s'ils votent blanc ou estiment préférable de voter pour un candidat républicain », explique M. Daubresse. Le cas particulier, il le trouve dans le canton de Montigny-en-Gohelle avec les 35,88 % du FN. « Là, il y a risque majeur et j'appelle clairement à faire barrage au FN », ajoute-t-il. L'important pour Daniel Fasquelle, patron de l'UMP Pas-de-Calais, « c'est que nous pouvons augmenter notre nombre de sièges dimanche » et pour le reste, « on applique les consignes nationales, Copé a tout dit ».

CHRISTELLE JEUDY

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents