Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


De la Suisse au budget, des cheveux à l'emmental, de Cahuzac!

Publié par jérôme dehaynin sur 2 Avril 2013, 21:41pm

Catégories : #France

Ainsi le Ministre du Budget a menti. Il a menti au Président de la République. Il a menti au Premier Ministre. Il a menti au Gouvernement. Il a menti à la représentation nationale. Il a menti à la France !

 

Le Camarade Cahuzac était pourtant un homme brillant, plein d’avenir, excellent député depuis des années.

 

Le politique Cahuzac était irréprochable, de droite comme de gauche, on lui reconnaissait d’énormes qualités et toutes les compétences.

 

Le citoyen Cahuzac avait donc depuis des années un compte en Suisse comme Médiapart l’avait annoncé. Le Chirurgien esthétique Cahuzac était donc un exilé fiscal. La chirurgie esthétique ne peut donc pas changer le visage du mensonge !

 

Ce simple fait suffirait à le discréditer en lui-même pour des années, même si l’adage dit qu’il n’est meilleur garde-chasse qu’un ancien braconnier, être un exilé fiscal ne peut pas autoriser d’être un Ministre du budget chargé de lutter contre le blanchiment de l’argent, contre la fraude fiscale…

 

Mais Jérôme Cahuzac a été plus loin ! Il a menti à l’Assemblée Nationale, il a menti à la France.

 

Mais Jérôme Cahuzac a trahi son engagement ! Il a trahi nos valeurs, il a trahi notre sincérité et l’engagement de François Hollande et de notre majorité de la République irréprochable.

 

Dès que Médiapart a sorti cette affaire, en homme, il aurait dû dire la vérité. Il aurait dû démissionner et laisser le Gouvernement, le Président, en dehors de cette affaire regrettable. Il n’en a pas eu le courage, se pensant sans doute intouchable… Il a été en réalité minable !

 

Les yeux dans les yeux, il nous a affirmé sans sourciller, sans aucun scrupule qu’il n’avait «jamais eu de compte à l’étranger» pour nous avouer aujourd’hui que non seulement il en a eu mais qu’il s’agit de 600.000€… et de se plaindre des remords qui le minent… il est pathétique !

 

Ce soir, le Premier Ministre se retrouve au 20h de France2, le Président est obligé de publier un communiqué de presse, Les Ministres, à nouveau, ne peuvent plus parler de leur action, de notre action mais sont obligés de commenter un fait divers concernant un ancien ministre, heureusement démissionnaire !

 

Evidemment, celle qui se frotte les mains, c’est Madame Le Pen, qui dans le couplet du «tous pourris» pourra donc en rajouter une nouvelle couche… et espérer en tirer encore une fois quelques marrons du feu, quelques voix, quelques électeurs…

 

Demain, nous n’aurons pas le choix, il nous faut approcher de cette République irréprochable que nous avons promise. Il n’y aura pas d’autre solution si nous voulons pouvoir encore regarder les électeurs et les citoyens en face…

 

Alors le Non-cumul c’est maintenant, le droit de vote des étrangers aux élections locales c’est maintenant… cela ne doit plus être de simples promesses toujours remises aux calanques suisses, pardon grecques…

 

Alors la République irréprochable c’est maintenant, il faut dire et réaffirmer que tout ministre, tout député, tout sénateur, pris dans une affaire de fraude électorale, de fraude fiscale, … condamné pour ces faits doit être déclaré inéligible à vie !

 

Finit les Balkany, les Melick, les Tiberi, les Tapie… Finit ! Tout homme ou femme de ce pays dont le casier judiciaire n’est pas vierge ne peut pas être fonctionnaire. Tout homme ou femme de ce pays, fonctionnaire, qui se retrouve avec un casier judiciaire non vierge est licencié de la fonction publique sans autre forme de procès ! Nous devons voter une loi qui établisse la même chose pour l’ensemble des élus de la République…

 

Jérôme Cahuzac n’est plus Ministre, Il n’est plus Député et j’espère qu’il ne demandera pas sa réintégration à l’Assemblée Nationale comme tout membre d’un gouvernement peut le faire après l’avoir quitté. Mais je vais plus loin : Jérôme Cahuzac doit annoncer officiellement qu’il quitte la vie politique pour toujours et le Parti Socialiste doit entamer une procédure d’exclusion du militant Cahuzac pour les dégâts qu’il a fait en adoptant une attitude indigne de nous représenter.

 

C’est ainsi que, peut-être, certains électeurs, certains citoyens pourront à nouveau faire confiance à une classe politique déjà tant décriée… c’est ainsi que nous avancerons vers la République irréprochable qui nous est tant réclamée et que nous avons promise !

Commenter cet article

Pascal Tieghem 03/04/2013 07:40



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents