Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


"L'UMP perd son âme... et les élections" par Bernard Roman, Député du Nord et 1er Vice-Président du Conseil Régional Nord Pas de Calais

Publié par jérôme dehaynin sur 26 Mars 2011, 05:46am

Catégories : #France

Les Français ont dû subir successivement le débat sur l'identité nationale et celui sur la place de  l'islam. Ils peinent à supporter un président qui restreint la culture française à l'héritage chrétien et réduit les mouvements de libération des pays arabes à une menace migratoire. Ils  s'émeuvent d'entendre une députée proposer de  « remettre dans les bateaux les immigrés qui viendraient de la Méditerranée ». Ils s'inquiètent des propos d'un ministre de l'Intérieur  assurant que « à force d'immigration incontrôlée, les Français ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux ». Ils devraient maintenant se laisser berner par les ambiguïtés d'une majorité qui n'appelle pas à faire barrage à l'extrême-droite dimanche prochain pour le second tour des cantonales et se retranche derrière un « ni Front national ni Parti socialiste » qui est une indignité. Au sein de l'UMP, gaullistes, chiraquiens et centristes s'émeuvent, d'autant plus que tous ces dérapages sont parfaitement contrôlés et même téléguidés par Nicolas Sarkozy lui-même.  Les  Français méritent mieux que ces  compromissions dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas. A cet égard, je voudrais remercier le journal Le Monde du 11 mars qui a publié un entretien avec Nonna Mayer, directrice de recherche au Centre d'études européennes de Sciences Po, dont l'analyse tranche avec les obsessions de ceux qui nous gouvernent: « Si on regarde le sondage annuel réalisé pour la Commission nationale consultative des droits de l'homme sur le racisme et la xénophobie, on voit que, depuis 1990, il y a un recul lent mais constant des préjugés racistes, xénophobes et antisémites, et, à l'inverse, une acceptation croissante de l'autre, y compris des musulmans. S'il y a des crispations, elles sont passagères et ne doivent pas faire oublier l'essentiel: on est globalement beaucoup plus tolérant en France que dans les années 1990. Il n'y a pas de mouvement général de droitisation de la société française. C'est plutôt l'inverse qui se produit, y compris vis-à-vis des musulmans avec l'acceptation, désormais majoritaire, de l'idée qu'il faut aider les musulmans à pratiquer leur religion dans de bonnes conditions ». Mais, selon cette chercheuse, une partie de l'UMP se droitise, au point de préconiser des alliances électorales avec le FN. Ne laissons pas  l'UMP, dévoyer l'histoire et l'esprit de notre République.  A une époque, la droite préférait « perdre une élection que son âme ». Aujourd'hui elle perd les deux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents