Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


La droite panique et insulte la jeunesse

Publié par jérôme dehaynin sur 14 Octobre 2010, 05:06am

Catégories : #France

Harlem Désir, secrétaire national à la coordination PS, a jugé mercredi que «la droite panique» et «insulte la jeunesse», en réponse aux accusations de «populisme» lancées par la majorité après les déclarations de Ségolène Royal appelant les jeunes à descendre dans la rue «de façon très pacifique».

«Ce n'est pas la droite du CPE et des émeutes qui va nous donner des leçons sur la façon de s'adresser à la jeunesse. La droite panique, car elle est confrontée à un front des générations», a déclaré M. Désir à l'AFP.

«Elle méprisait déjà les Français, maintenant elle insulte la jeunesse», a affirmé le secrétaire national.

«Il faut qu'elle arrête de mettre la France en colère, en répondant d'une façon insultante et méprisante à ceux qui manifestent pacifiquement dans la rue», a poursuivi l'eurodéputé.

Quand l'UMP «insulte Ségolène Royal, Martine Aubry, l'opposition, elle insulte surtout la jeunesse qu'elle veut faire passer pour irresponsable ou manipulable», a-t-il estimé.

Selon lui, «la droite ne comprend pas que c'est avec les Francais et avec la jeunesse qu'elle a maintenant un problème».

«Ségolène Royal a insisté sur le fait que les jeunes devaient se faire entendre d'une facon pacifique», a aussi fait valoir M. Désir. «Il faut que la droite arrête de diaboliser la jeunesse et le fait qu'elle s'exprime sur des questions qui la concernent», a-t-il poursuivi. «C'est une génération responsable, car elle se préoccupe des problèmes de son avenir et l'exprime d'une façon tout à fait exemplaire», a insisté Harlem Désir.

Le ministre du Budget François Baroin a accusé mercredi les socialistes d'«additionner les mensonges» sur les retraites, et de faire preuve de «populisme» en appelant comme Ségolène Royal les jeunes à manifester contre la réforme du gouvernement.

Mardi, l'ex-candidate PS à la présidentielle avait demandé aux jeunes de continuer à «descendre dans la rue, mais de façon très pacifique».

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents