Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Le 24 avril 2010 : journée d’action commune des partis socialistes européens

Publié par jérôme dehaynin sur 20 Avril 2010, 04:56am

Catégories : #France

taxons-transactions.pngUne taxe juste : ce sont les responsables de la crise qui paieront

A cause de la crise, la dette publique aura augmenté de 6000 euros par citoyen européen.

A cause de la crise, 7 millions d’Européens ont perdu leur travail et ils seront peut-être un million de plus à la fin de l’année ! En même temps les banques et les fonds d’investissement s’enrichissent à nouveau et distribuent des milliards en bonus.

Une taxe sur toutes les transactions financières à hauteur de 0,05% permet de récolter 500 milliards d’euros par an et 200 milliards rien qu’en Europe (c’est plus que le budget de l’Union européenne) en faisant payer les responsables de la crise. Une somme suffisante pour lutter contre la pauvreté, le réchauffement climatique et pour créer des emplois ! En Europe, 2 à 3 millions d’emplois pourraient été créés avec cette taxe.

Une taxe efficace pour mettre fin aux spéculations et changer le système financier

La taxe sur les transactions financières est le bon outil pour changer durablement le système financier. Durant les 20 dernières années, le nombre de transactions financières a augmenté de plus de 450% ! En termes de volume, le système financier pèse 70 fois plus que l’économie réelle.

La taxe permet d’augmenter le coût de la spéculation et de réduire ainsi de façon drastique le nombre de transactions financières souvent dangereuses car moins intéressantes financièrement. Les tradeurs peuvent gagner des millions en exploitant la plus petite différence de prix. Ces transactions créent de l’instabilité et détournent l’argent de là où il est nécessaire et utile à la société. La crise nous a clairement montré qu’une régulation des marchés financiers est absolument nécessaire.

Même si nous n’obtenons pas d’accord au niveau mondial, une taxe au niveau européen est un premier pas important !

En mars, le Parlement européen emmené par les forces de gauche a déjà demandé à la Commission d’examiner les modalités d’une telle taxe. Nous devons donc faire pression sur la Commission et l’imposer par la suite au niveau mondial. Aux Etats-Unis, un projet de loi est en discussion au Parlement proposant une taxe de 0,25 % des actions et de 0,02% sur les autres transactions.

Plus ambitieuse que la taxe Tobin, une taxe sur les transactions financières est un outil juste et efficace pour lutter contre la spéculation, créer des emplois et pour investir dans notre avenir (dans notre éducation et économie) !

Lors du prochain sommet du G 20 du 26 au 30 juin 2010, la taxation des transactions financières peut être décidée au niveau mondial. Nous devons dès maintenant faire pression sur les chefs d’Etat !

Participez à la journée commune du Parti socialiste européen et du Parti socialiste français ! Construisons notre Europe de demain !

La taxe, mode d’emploi : à chaque fois qu’un produit financier est acheté ou vendu, 0,05% est prélevé. Cette taxe pèsera donc sur les banquiers et non sur les citoyens ! Elle permettra de faire payer les responsables de la crise qui nous touche durement mais aussi de limiter la spéculation financière et de changer durablement le système économique et financier.

Une taxe sur les transactions financières est la plus facile et la moins chère des taxes, car les transactions sont réalisées de façon électronique et la taxe peut être prélevée directement dès l’ordre donné.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents