Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Mobilisation interprofessionnelle du 27 mai : un moment indispensable pour refuser la politique d’austérité et de régression sociale du gouvernement et défendre les retraites

Publié par jérôme dehaynin sur 27 Mai 2010, 04:45am

Catégories : #France

Le Parti socialiste apporte son soutien à la manifestation interprofessionnelle du 27 mai et appelle à la mobilisation aux côtés des cinq syndicats organisateurs de cette journée de lutte contre la politique du gouvernement en matière d'emploi, de salaires, de service public, de pouvoir d'achat et de retraites.

Alors que s’annonce un plan d’austérité sans précédent, les Français doivent dire clairement qu’ils ne veulent pas payer seuls la facture d’une crise dont ils ne sont pas les responsables. C’est une remise en cause massive des services publics et de la protection sociale qui s’annonce, ainsi qu’un coup dur porté au pouvoir d’achat des Français.

La politique du gouvernement ne permettra pas de relancer la croissance, condition indispensable pour réduire les déficits et elle représentera un coup de bambou social sans précédent.

Concernant les retraites, la droite confirme sa volonté de faire reculer l’âge du départ et d’allonger la durée de cotisation. Elle veut faire porter tous les efforts sur les salariés. C’est à la fois injuste et inefficace. Le gouvernement s’apprête en particulier à remettre en cause, contre l’avis de tous les syndicats, l’âge légal de départ à 60 ans, qui est une garantie pour ceux qui ont atteint leur durée de cotisation, une protection pour les salariés usés par le travail et une liberté de choix pour tous les Français. C’est inacceptable !
 
La défense des services publics nationaux mais aussi locaux menacés par le gel des crédits des collectivités locales, sera au cœur de cette journée. Le Parti socialiste salue la mobilisation de quatre syndicats de postiers pour dénoncer l’entêtement du gouvernement à privatiser La Poste. Malgré le succès de la votation citoyenne menée l’an dernier, témoin de l’attachement des Français à la Poste, le gouvernement reste sourd à leurs attentes et aspirations.
 
Le Parti socialiste demande qu’une autre politique économique permette de relancer la croissance et de créer des emplois en supprimant notamment les avantages fiscaux. Il soutient cette mobilisation, qui est un premier mouvement indispensable pour s’opposer à la volonté de la droite de pénaliser les salariés face aux conséquences de la crise financière et appelle à une large participation aux côtés des syndicats. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David CABAS 30/05/2010 23:41


Connaissez vous la loi Giscard Pompidou et le Traité de Maastrich ?

Alors que les bourses chutent, que l'Euro est à l agonie, que les plans d'austérités se multiplie à travers l'Europe, il serait sage de connaître les vrais raisons de l'augmentation de la dette
!

Le bon sens commun voudrait que la dette soit du à trop de sociale, trop de santé, trop de services publiques, trop de fonctionnaires, trop de retraites. Nos responsables politique se font l'écho
d'un tel message et mettent en œuvre des plans sensés répondre aux problèmes de la dette !

Mais tout ceci est une arnaque : L'arnaque de la dette !

Jusqu'au 3 janvier 1973, la Banque de France avait le droit d'émettre du crédit à très bas taux d'intérêt afin de financer les besoins de l'état et d'investir dans les projets d'avenir !

Mais sous prétexte d'inflation, le gouvernent Giscard Pompidou a cru bon empêcher la Banque de France de faire son travail en transférant de fait le pouvoir aux banques privés. Et oui depuis cette
époque la France s'endette auprès des marchés financiers avec des taux d'intérêts élevés et c'est obligatoire pour tous les pays membres depuis Maastrich et les traités suivants!

En claire, ce sont les taux d'intérêts imposés sur la dette qui créer l'augmentation folle des dette publique !

L'alternative

Un retour au crédit publique productive, redonner le pouvoir au nation de battre monnaie afin de l'investir non dans les bulles spéculatives ou dans les jeux des casinos financiers mais bien dans
l'économie physique au service de la population et du travail humain.

Nous devons dire Non au chantage de l'empire de la finance de la City de Londre et de Wall Street à New York

Si tu veux rejoindre la bataille pour changer le système économique rejoins moi sur mon groupe : http://www.facebook.com/group.php?gid=104166076293247&ref=ts

David CABAS
david.cabas.over-blog.fr


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents