Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Motion sur l'Education présentée par Fabienne Lepers et Alain Vantroys au Conseil Municipal de Hem

Publié par jérôme dehaynin sur 24 Février 2012, 11:12am

Catégories : #Archives Canton de Lannoy

 MOTION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 FEVRIER 2012

 

Le gouvernement a  confirmé, il y a quelques semaines, sa volonté de supprimer à nouveau 14 000  emplois à la rentrée 2012, portant à plus de 80 000 postes la facture, alors même que le chômage atteint un niveau insupportable. C'est une nouvelle saignée catastrophique pour la France, les recteurs devenant  de véritables fossoyeurs de l'Éducation Nationale, appliquant notamment dans notre académie une politique inadmissible de chasse aux postes.

 

Pourtant, malgré les propos de M. Chatel et de  Madame le Recteur, les effectifs des élèves, conséquence du boom démographique des années 2000, progressent d’année en année accentuant la pression au cœur des établissements.

 

Le Nord–Pas–de-Calais sera, comme l’an dernier, une des régions les plus touchées à la rentrée 2012 par les suppressions de postes dans l'enseignement avec plus de 1000 postes repris. 399 professeurs des écoles (RASED et intervenants en langues compris) en moins (dont 5 postes et demi à Hem !) et 589 dans les établissements du second degré, collèges et lycées, (dont la fermeture programmée du Lycée Maxence Van der meersch !) auxquels il faudra encore rajouter 32 postes administratifs.

 

Concrètement, la suppression de ces 1020 postes d'enseignants engendrera à la rentrée 2012 des fermetures de classes (4 à Hem !), voire d'établissements (Van der meersch !),  d'options et de filières mais aussi la baisse, continue, de la scolarisation des 2/3 ans (passée en 5 ans de plus de 50% dans notre département à peine plus de 30% aujourd’hui), la suppression de la formation initiale des enseignants, la dégradation de la formation continue des professeurs, la pénurie de remplaçants ( déjà attestée dans de nombreuses écoles, dont celles de HEM avec des non remplacements de congé paternité, d’arrêt maladie de 15 jours, … ), de postes dans les Réseaux d'aide spécialisée aux enfants en difficulté (RASED) et dans les zones d'éducation prioritaire.

 

Faire mieux avec moins. Le dogme budgétaire décrété par le gouvernement et voté par le parlement, aura une nouvelle fois des répercussions très concrètes dans les établissements,  les privant parfois d’élèves  (conséquences de la réforme des lycées), de moyens et même de personnels éducatifs, pourtant absolument nécessaires notamment les emplois vie scolaire que Mme le Recteur a souhaité « redéployer ».

 

Le conseil municipal de Hem s’oppose à cette politique incohérente et soutient  tous les acteurs éducatifs, enseignants, parents d’élèves, lycéens, dans leurs légitimes revendications afin d’assurer au service public d’éducation de notre académie, et donc de notre ville,  les moyens de travailler enfin correctement.

 

Fabienne Lepers, Présidente du groupe socialiste

Alain Vantroys : conseiller municipal EELV 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents