Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Sarkozy espère faire trembler les murs de Tremblay !

Publié par jérôme dehaynin sur 21 Avril 2010, 05:14am

Catégories : #France

Le chef de l’Etat a décidé de nommer Christian Lambert, nouveau Préfet de Seine-Saint-Denis (comme le constate le Député Urvoas, ce n’est que le 7ème en moins de 10 ans et le 3ème depuis l’arrivée de son ami à la Présidence de la République !). Il a donc profité de son installation pour aller se refaire une petite santé sur le dos de l’insécurité, étant au plus bas dans les sondages.

Vers midi, Le Président de la République arrive à la préfecture de Bobigny entourée de cars de CRS (ceux-là même qui mettra bientôt dans les écoles ?). Dehors, des immigrés venus chercher leurs papiers sont en colère, ils ne peuvent accéder et sont bloqués : on ne dérange pas sa Majesté et sa cour… tandis qu’à l’intérieur, quelques centaines de personnes heureuses d’être munies d’une invitation, sont venues écouter le Président introniser le nouveau préfet (et manger les buffets offerts par la République… décidemment déjà du mauvais esprit !).

Son ami le Préfet, ancien chef du RAID est «un homme d’action et je lui demande d’affirmer en Seine-Saint-Denis l’autorité de l’Etat», lui demander de «personnellement» à ce que les «forces de police interviennent sans restriction dans les halls d’immeubles des cités touchées par la délinquance», mais aussi «traquer, jusqu’à ce qu’ils disparaissent, les criminels mafieux aussi bien que les petits trafiquants» qui «lynchent» les «enfants», les «personnes âgées» et les «handicapés».

Et évidemment, le rôle de ‘Superflic’ le policier le plus efficace de la France, lui allant à ravir depuis son incurie au Ministère de l’Intérieur, il y est allé de ses petits mots, de ses petites déclarations, de ses non-solutions… Parlez, parlez, il en restera bien quelques choses, même si comme depuis 2002 rien ne bouge !

Et Nicolas Sarkozy, annonçant par avance les critiques (forcément il sait l’inefficacité de tout ce qu’il annonce ou propose) de poursuivre : «On entend déjà les voix bienpensantes qui s’élèvent: on va mettre le feu aux quartiers…» déclare que nous n’avons rien compris car l’important, c’est de mettre fin aux «décennies de renoncement et de laxisme»… oubliant, par là-même que depuis 2002 c’est l’UMP qui est au pouvoir et que depuis 2002 il a été 5 ans Ministre de l’Intérieur et 3 ans Président de la République ! Comment cela ça fait 8 ans de pouvoir sur ce sujet et c’est une catastrophe ? Mais non ! Ne faites pas de mauvais esprit s’il vous plait !

Alors reprenons un peu son discours, outre les admonestations contre les « voyous », il reprend sa fameuse promesse de «suspendre» de manière «systématique» les allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire, oubliant que c’est déjà prévu par les textes depuis très longtemps, jamais appliqué et que punir les autres enfants d’une famille et sans aucun doute la solution la meilleure pour remettre dans le droit chemin un jeune en difficulté !

En cadeau, il annonce l’implantation de policiers dans des bureaux dans 53 établissements sensibles du département. Avec quels moyens ? Il embauche lui qui promet de réduire la fonction publique en ne remplaçant pas un départ à la retraire sur 2 ? Il redéploie : donc on enlève des policiers dans les rues pour les mettre dans les écoles ? Mieux, il réduit les forces de l’ordre qui sont assignées à sa sécurité lors de ses nombreux, voyants et couteux déplacements ? Bref, de la poudre aux yeux. Ce n’est pas des policiers qu’il faut dans les établissements scolaires mais des professeurs, des surveillants, des CPE, des infirmier(e)s et des assistant(e)s social(e)s… mais cela, évidemment, il n’en est pas question !

Enfin, pour les «jeunes qui terrorisent les autres élèves» sa majesté décide, sans concertation et sans moyens prévus dans le budget de l’Education Nationale ou de la Justice, la création d’internats spécialisés… Exclusion quand tu nous tiens !

Et tout cela évidemment après les visites surprises de la démagogie :

* aux conducteurs de bus de Trembay devant lesquels, à qui, tout en affirmant qu’il les «comprend»et en dénonçant les «agressions inqualifiables » dont ils ont été victimes, il déclare tout de go qu’il regrette qu’ils aient utilisé leur droit de retrait ! Hallucinant…

* aux agents de CIF, qui ont eux aussi subit des caillassages, alors que les conducteurs lui lancent : «On a la peur au ventre» ou «Il faut humaniser nos lignes. On ne nous donne pas les moyens », il répond, peu à l’aise quand même : «Il y aura dans chaque bus une liaison directe avec la police de façon à pouvoir localiser le bus pour ne pas perdre de temps»… C’est sur qu’une bonne ligne téléphonique contre des cailloux, des pavés et autres objets c’est l’efficacité même… C’est ainsi qu’il pense donc résoudre les problèmes ? On croit rêver, c’est en fait un cauchemar !

A oui, j’oubliais… Le people n’étant jamais loin, et pour bien montrer que son couple va bien et que les rumeurs ne sont qu’un clapotis dont il ne s’occupe pas, parce que sa vie privée n’intéresse pas les français, alors qu’un conducteur de bus donne un CD au Président de la République en lui disant : «Vous ferez écouter à votre femme.», Nicolas Sarkozy lui répond : «Attendez, je vais l’appeler et je vous la passe» et met immédiatement à exécution ses paroles. Celle-là, évidemment, il la tient !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents