Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Une manifestation pour tous qu'on préférerait n'avoir pas subie...

Publié par jérôme dehaynin sur 13 Janvier 2013, 22:26pm

Catégories : #France

homo-singe.jpgAujourd’hui, on nous avait dit que ce serait la manifestation festive et bon enfant des personnes qui aiment les homosexuels mais quand ils restent à leur place, en dessous des vraies et bonnes familles traditionnelles de France. Aucune homophobie bien sûr, beaucoup de respect et d’amour, promis juré (non pas craché, chez ces gens-là ça ne se fait pas…) qu’ils nous disaient…

Bien sûr Jean-François Copé était là, appelant à l’unité et au rassemblement, oubliant qu’il y a à peine 2 mois, il était la source de la plus grande division de l’UMP et de la droite depuis des décennies… Risible !

Evidemment, il y avait aussi la gay-caution : Xavier BONGIBAULT, un vrai bonheur de caricature auto-déclaré apolitique mais ayant soutenu Jean-François Copé lors du vote pour le président de l’UMP, aujourd’hui peroxydé, qui, comme il l’a déjà fait en novembre dernier (ce qui prouve bien que ce n’est pas un dérapage…) qui va directement sur les chaines de télévision comparer François Hollande à Hitler… Pathétique !

Ensuite des élus de droite et d’extrême-droite, unis dans la rue avant de s’unir prochainement dans les urnes… se mélangeant ainsi sans honte non pas pour des idées mais contre des hommes, des femmes, des enfants…

priere-de-rue.jpgEt puis aussi des hommes et des femmes de partout en France qui, sans aucune honte, nous on fait le coup de la prière dans la rue… Non, non, je ne vous parle pas de la manifestation mais de musulmans priant dans la rue, de catholique priant à genoux dans les rues… et aujourd’hui bizarrement cela n’a gêné personne…

A la télé nous avons eu Olivier Mazerolle qui oubliant qu’il était journaliste a pris position contre en expliquant tout le mal qu’avait eu ce pauvre Henri Guaino à se construire ayant été élevé par 2 femmes… sa mère et sa grand-mère, ce qui est pour lui pareil qu’être élevé par 2 femmes en couple… (Mais qu’on ne nous parle pas d’inceste !). Toute la journée, BFM TV leur donna libre antenne avec parfois la parole de personnes essayant de défendre le mariage et l’adoption pour tous mais ayant si peu la parole qu’elles se retrouvaient noyées dans le flot des propos contre le projet mais aussi contre les familles homoparentales déjà existantes…

Certains de tout cela demandent à corps et à cris : un Referendum bien sûr ! Evidemment tous savent que cela n’est pas constitutionnel… Evidemment tous savent que François Hollande ne le fera pas puisqu’en tant que Président de la République il est le garant de notre constitution… Evidemment tous font comme si c’était possible donnant ainsi l’illusion que c’est le Gouvernement qui refuse le débat sur le sujet.

commission-bde.jpgIls oublient juste que le débat a eu lieu, a lieu et aura encore lieu : les télévisions, les radios, les journaux ont ouverts de larges plages aux tenants et aux opposants, des associations, des organisations ont ouvert des salles aux débats également, enfin l’Assemblée Nationale a tenu des heures et des heures d’audition au cours desquelles tous ont pu s’exprimer et où bizarrement les députés de l’opposition n’ont pas voulu être présent et ne sont pas venus… Le 29 janvier prochain l’Assemblée Nationale ouvrira le débat sur le fond du texte et pas sur les fantasmes que certains décrivent à longueur de propos… puis ce sera au tour du Sénat !

jamais-ca.jpgEnfin, il ne faut pas oublier toutes les horreurs écrites ou dites par les uns et les autres que je ne reprendrai pas intégralement par respect pour certains de mes lecteurs et surtout pour tous les homosexuel(le)s et moi-même qui ne méritent pas de relire ou de réentendre tout cette abjection…

Aujourd’hui, pendant que certains donc manifestaient contre le mariage et l’adoption pour tous, pendant que certains préféraient diviser, rejeter, blâmer, insulter des hommes et des femmes qui ne leur ont rien fait, j’ai pour ma part vécu ma vie de famille, celle qu’ils ne veulent pas voir, celle qu’ils ne veulent pas accepter…

J’ai fait un câlin à ma fille, j’ai déjeuné avec elle puis j’ai fait un peu de ménage et j’ai lavé du linge, plié celui qui était sec. J’ai préparé le repas du midi, récupéré mon fils qui était parti pour dormir chez un ami, j’ai fait du courrier, j’ai vérifié leur devoir et même fait une dictée de mots et d’anglais pour préparer celle de demain. J’ai eu mes parents au téléphone et nous sommes partis manger de la galette chez une cousine avec une partie de la famille. J’ai discuté avec tous, les enfants se sont amusés avec les autres enfants…

Une journée de famille ordinaire non ? Une journée d’une famille normale non ? Une journée d’une famille traditionnelle en somme…

Pendant ce temps-là, dans les rues de Paris des familles bien pensantes utilisaient leurs enfants contre nous… l’air de rien, sans y toucher. Des enfants criaient des slogans auxquels ils ne comprenaient rien… et moi je pensais que parmi eux :

Certains seraient malades demain ou seraient bien trop fatigués pour aller en classe mais que c’étaient des enfants de familles normales et que je ne devais rien dire…

le-refuge.jpgCertains seraient demain conscients qu’ils ou qu’elles sont homosexuel(le)s et qu’ils ne sauront pas comment le gérer avec leur famille qui auront défilé ce dimanche au milieu de slogans caricaturaux et parfois indignes…

Certains préféreront mettre fin à leur jour comme tant d’autres tous les ans malheureusement en France de peur ou suite au rejet de leur famille et au vu de la difficulté de leur situation…

Et là je me suis dit que jamais ces parents-là n’auront intérêt à venir se plaindre si cela arrive malheureusement à leurs enfants… qu’ils devront assumer leurs cris, qu’ils devront assumer leurs écrits, qu’ils devront assumer leur rejet de l’autre…

Ce soir, en écrivant ce texte, je pense à eux, non pas à ceux qui ont décidé de manifester mais à leurs enfants présents dans un cortège qui ne les concernait en rien hormis si ils sont homosexuels et qu’ils veulent un jour se marier… je pense à mes enfants que j’élève au quotidien comme tout père de famille… je pense à tous les enfants de couples homosexuels qui demain devront entendre et supporter les mots de leur camarades de classe… et je me souviens de cette citation de Condorcet : « Celui qui vote contre le droit d’un autre, quels que soient sa religion, sa couleur ou son sexe, a dès lors abjuré les siens »… fasse que demain plutôt qu’abjurer les hommes ou les femmes différents, on les accepte et qu’ensemble on vive dans une société heureuse, solidaire et apaisée… tolérante!

Commenter cet article

Michel 14/01/2013 07:24


Et vous oubliez les slogans du chef religieux de civitas sur la polygamie et sur l'inceste! Et la banderole : "2 vaches ne font pas de veau"! Mais non ce n'était pas homophobe comme manifestation

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents