Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


"Vœux aux Corps constitués, Forces vives et Habitants" de Josiane Willoqueaux, Maire de Lys-lez-Lannoy

Publié par jérôme dehaynin sur 9 Janvier 2012, 17:31pm

Catégories : #Archives Canton de Lannoy

Seul le prononcé fait foi.

 

L’année 2012 s’ouvre à nous… Pour notre pays, notre région, et sans épargner notre ville, l’année qui s’est achevée nous a laissé un sentiment fort d’inquiétude.

 

Nous avons ressenti, pour certains, vécu, les vents contraires de cette crise qui n’en finit pas… D’abord financière et monétaire, cette crise est devenue économique et sociale.

 

Tout au long de cette année 2011, elle a durement frappé !

Elle a accru ses effets, déjà perceptibles les années précédentes.

Elle a porté à un niveau insupportable le niveau de précarité et de chômage, devenue la première préoccupation des Français.

Elle a touché des familles jusque-là épargnées. C’est à ces familles que je souhaite avant tout penser.

 

Elle nous a amené aussi à douter des forces et des atouts qu’ont les hommes et les femmes de notre pays.

 

La démocratie, qui réussissait à trouver sa voie dans plusieurs pays, était concurrencée chez nous par le fonctionnement, implacable, des marchés financiers.

 

Si bien qu’au cours de l’année 2011, à vouloir rassurer les marchés financiers, l’on a désespéré les citoyens !

 

A cette privation d’espoir, s’est ajoutée l’injustice :

 

-          l’injustice de services publics précieux, comme l’Ecole, la Police Nationale, la Santé, qui n’ont plus les moyens d’assurer leur fonction essentielle au plus près de nos habitants, malgré la mobilisation extraordinaire, le dévouement de celles et ceux qui les font vivre au quotidien

 

année après année, c’est la même litanie qui revient, celle de milliers de postes que l’on supprime au nom d’une règle arithmétique qui pénalisent l’avenir de nos enfants et de notre pays !

 

cette demande d’Ecole et de sécurité, l’Etat doit y répondre à nouveau !

 

-          l’injustice de choix fiscaux, qui augmentent impôts et taxes pour tous, afin de sauvegarder les baisses d’impôts de quelques uns, les plus privilégiés !

-          l’injustice d’une politique économique qui casse la croissance et brise l’emploi, en même temps que la confiance dans le présent et l’avenir, à la fois pour les salariés et notre formidable tissu d’entreprises industrielles et de petites et moyennes entreprises

 

 

Face à ces vents contraires, qui n’épargnent pas les Lyssois et les Lyssoises, j’ai voulu que la Ville de Lys-lez-Lannoy maintienne en 2011 le cap du programme présenté à tous en 2008.

 

Défi délicat, croyez-le bien.

 

De nombreux chantiers ont démarré ou se sont poursuivis, en toute fidélité avec notre programme électoral :

 

-      Nous avons continué à relever le défi du logement :

-      en ayant signé les permis de construire qui permettront de démarrer, en 2012, les chantiers de plus de cent logements ;

-      en ayant accompagné promoteurs et bailleurs pour parvenir à la livraison ou au démarrage, en 2011, de plus de 60 logements, rue Denis Cordonnier, rue du Meunier ou rue Desplechin,

-      avec toujours un objectif de très grande qualité architecturale et de mixité à l’échelle des programmes.

 

Nous avons embelli la ville :

-      l’aménagement et la rénovation de la Voie verte, ouverte en novembre dernier en est l’exemple le plus symbolique de cette année 2011 ; nous poursuivrons ce travail, avec Lille Métropole et l’Espace Naturel Métropolitain, sur le secteur menant à l’avenue du Parc des Sports

-      nous avons aussi, pour la joie, non démentie, des familles et des plus petits enfants, créé deux aires de jeux, au Parc Jean Ferrat et sur la Voie verte ; c’est mettre de la couleur et de l’amusement dans la ville ; sans mauvaise surprise, nous devrions, avant l’été en aménager une autre dans le quartier du Fresnoy après un travail mené avec les co-propriétaires de l’allée Bossuet.

 

Nous avons agi pour toutes les générations, à travers le sport, la culture, la cohésion sociale et le soutien aux familles :

 

-      Je veux vous en donner trois exemples qui me tiennent particulièrement à cœur :

-      d’abord, tout au long de l’année 2011, et ce sera encore le cas jusqu’en juillet, le gel des tarifs de la restauration scolaire, condition pour que chaque enfant mange bien chaque jour dans nos écoles et puisse travailler le mieux possible

 

-      depuis juillet, l’instauration de la gratuité pour tous les enfants et adolescents lyssois de l’abonnement annuel à la bibliothèque afin d’accompagner chaque jeune vers la lecture.

 

-      enfin, c’était il y a une semaine, dans cette salle, une belle et chaleureuse réussite, celle du premier « Réveillon solidaire » de la Ville de Lys-lez-Lannoy. Je souhaite devant vous remercier toutes celles et tous ceux, qui, individuellement ou au sein d’un collectif composé de nombreuses associations, de bénévoles et d’élus, ont contribué à la réussite de cette « première ».

 

Tout cela, et bien d’autres choses, nous l’avons fait en 2011 sans augmenter les taux des impôts locaux pesant sur les habitants, confirmant notre engagement de l’extrême modération fiscale respecté depuis 2008.

 

2012 s’annonce comme une année de défis et d’enjeux.

 

D’abord, notre pays se saisira d’un moment démocratique majeur pour exprimer les choix qui guideront l’avenir : à travers deux scrutins, pour la présidence de la République et la désignation de notre Député(e).

 

Pour ces deux élections, législative et présidentielle, chacune étant aussi importante l’une que l’autre, je souhaite évoquer un point pour moi essentiel : la transparence des décisions prises, la cohérence entre les paroles et les lois votées, la préoccupation de travailler pour le mieux-vivre au quotidien et de tous.

 

2012 sera une année de défis également, pour notre ville :

 

Celui d’améliorer la vie au quotidien pour l’ensemble de nos habitants, dans l’ensemble de nos quartiers.

 

Celui d’assumer la responsabilité de préparer l’avenir ; l’avenir de notre ville, de ses équipements, de ses espaces publics et de son développement.

 

Pour améliorer la vie au quotidien, vous pouvez faire confiance à notre volonté de porter encore très haut nos priorités de ce mandat :

 

-          Pour le sport, nous l’évoquions avec nos « grands témoins » : continuer à promouvoir le « sport pour tous », par un soutien sans faille aux clubs,

-          par notre projet, majeur, de rénovation et d’extension de la salle de tennis de table qui début ce mois-ci ; 280 m² de surface supplémentaire, dont une moitié dédiée à de nouveaux sanitaires et espaces communs, et une autre entièrement dédiée à la pratique sportive de nos enfants.

-          Nous tenons donc notre promesse du « sport pour tous » et d’équipements modernes, car ainsi, nous agissons pour l’ensemble de la jeunesse lyssoise et des forces vives associatives sportives….

 

-          Nous faisons aussi le pari de la culture et de la vie festive, comme élément de dynamisation de notre ville, parce qu’elle offre des moments d’épanouissement et de rencontres, qu’elle est la source de joie simple et de bonheur partagé.

 

-          En 2012, aux évènements désormais connus et appréciés, nous ferons de Lys-lez-Lannoy une « ville fantastique ». Je peux vous donner rendez-vous en effet en octobre prochain, dans le cadre de l’opération métropolitaine « lille 3000 – lille Fantastic » pour laquelle de belles surprises et de l’inédit sont en préparation à Lys-lez-Lannoy.

 

Malgré les vents contraires, nous ne reculons pas sur l’essentiel, sur ce qui fait la richesse de la vie lyssoise : la vie associative, ses comités de quartier, et la possibilité de trouver dans notre ville les meilleures conditions possibles pour s’épanouir, se divertir et se cultiver.

 

C’est la force de notre ville de pouvoir compter sur autant d’associations et de clubs. L’enthousiasme, la mobilisation de chacun des présidents et des bénévoles nous est collectivement précieuse, pour ne pas dire essentielle.

 

Je veux, très sincèrement, vous en remercier.

 

En 2012, nous maintiendrons le cap de chantiers majeurs.

 

Nous le ferons sur le fil toujours étroit des contraintes financières et budgétaires.

 

Nous le ferons avec, en tête, l’idée que le temps nécessaire à la métamorphose de notre ville, que la rénovation et la construction d’équipements municipaux, sont toujours longues, semées d’étapes administratives, techniques et de chantier, qui s’imposent à nous.

 

C’est la condition de projets qui ont la qualité comme résultat.

C’est la condition de la recherche de partenariats et de subventions.

 

Entre la livraison du parc Jean Ferrat à l’été 2010,

les étapes préalables de démolition et les travaux de voirie en cours sur l’ancien site industriel S.I.Energie,

les fondations de la future maison de quartier du Fresnoy, la rénovation et l’aménagement de la voie verte,

le chantier de rénovation, forcement complexe, de l’ancienne « supérette Bacro », en un équipement intergénérationnel,

nous avons été, au cours des 18 derniers mois et de l’année 2011 sur tous les fronts !

 

En 2012, avec toute mon équipe municipale, que je souhaite remercier devant vous, nous sommes prêts à y retourner !

 

  • Le 21 janvier, avec le comité du Fresnoy, nous poserons la « première pierre » de la nouvelle maison de Quartier. Il s’agit là aussi d’un engagement du programme que nous concrétisons. Il s’agit du respect de la parole donnée aux habitants du Fresnoy.

 

Annoncer une date de livraison est toujours risqué, mais je l’assume devant vous :

le tour de clef d’ouverture de cette nouvelle Maison du Fresnoy qui sera labellisée « bâtiment basse consommation énergétique » devrait être donné en mai prochain.

 

  • Nous continuerons également, avec toute notre énergie, à œuvrer à la reconquête économique et écologique du site S.I.Energie.

 

Redonner vie à une friche industrielle, en cœur de ville, en y faisant le pari de l’habitat, de l’emploi, de la qualité urbaine et environnementale et en gérant au mieux le budget d’une telle opération, à l’ampleur inédite sur la commune, est nécessairement complexe, donc long.

 

J’en appelle à votre confiance, à l’intelligence de toutes et de tous pour comprendre que le projet d’un « éco-quartier », sur pas moins de 5 hectares, se construit pas à pas, et que par rapport à de nombreuses friches encore existantes dans la métropole, nous sommes même en avance.

 

Avec Lille Métropole, et bien d’autres soutiens, avec Nacarat, nous ne lâchons

rien dans la mise en œuvre progressive de cette formidable ambition de créer à Lys-lez-Lannoy, un lieu emblématique de l’éco-construction et de l’habitat durable dans la métropole et la région.

 

 

Nous aurons également à relever le défi de préparer l’avenir.

 

Il s’agit d’une tâche souvent délicate, invisible, et pourtant essentielle.

 

Mon équipe municipale et moi, sans relâche, préparons l’avenir de Lys-lez-Lannoy et de ses habitants. 

 

Je veux en donner deux exemples :

 

  • D’abord, améliorer les conditions de transports et de mobilité dans notre ville, pour que le plus tôt possible, les Lyssois puissent mieux vivre au quotidien.

 

Je peux vous annoncer qu’avec Lille Métropole et Transpole, nous allons mettre au point d’ici peu le projet de transports en commun pour notre commune.

 

Pour les Lyssois, je me bats pour réduire chaque minute d’attente ou de déplacement vers Lille, Villeneuve d’Ascq et Roubaix.

 

Tout cela se concrétisera en septembre de l’année prochaine. Mais il était de notre responsabilité, qu’en 2011 et 2012, je prépare d’ores et déjà les choses pour offrir des fréquences améliorées et une ligne de bus supplémentaire, vers le métro de Villeneuve d’Ascq, sans passer par Roubaix.

 

C’est ce que nous faisons aussi avec le Conseil général du Nord, au sujet de la route départementale 700. En 2011, avec le Président et le Premier Vice-Président du Conseil général, nous avons pu avancer.

 

2012, devrait nous permettre de lancer un programme de travaux sur le giratoire qui dessert la ville et la Zone industrielle Roubaix-est, afin d’en améliorer la fluidité.

 

  • Le second exemple est évident, mais exigeant.

 

Mener un processus de modernisation sans précédent dans notre ville, en suivant une politique rigoureuse en matière financière.

 

C’est se donner les moyens d’agir pour bâtir et aménager, aujourd’hui, comme demain, des équipements et des espaces publics de qualité,

pour être en mesure, chaque jour, de ne laisser personne sur le bord du chemin, de porter haut des objectifs de cohésion sociale, d’éducation et de loisirs.

 

Pour être en mesure enfin, d’être au plus près de nos Séniors, de proposer toujours plus d’animations, de services adaptés ou d’actions de prévention-santé.

 

Cette gestion rigoureuse nous a d’ailleurs permis de nous donner les moyens nécessaires pour ne pas avoir eu à demander, jusqu’à présent, d’effort budgétaire aux associations, contrairement à bien d’autres villes.

 

Le projet de budget 2012 n’est pas encore définitivement adopté mais nous avons le souhait de maintenir au maximum le niveau de soutien financier apporté aux associations et comités de quartier. 

 

Mesdames, Messieurs,

 

Parce que je n’imagine pas ne pas être transparente et honnête, j’aimerais évoquer devant vous, devant certain d’entre vous, un sujet qui a inquiété.

 

Celui de la taxe locale sur la publicité extérieure.

Ne pas le faire serait renoncer à la transparence et au débat. Ce n’est pas ma vision des choses.

 

Depuis quelques semaines, les commerçants comme les grandes sociétés de distribution, ou les afficheurs, doivent s’acquitter d’une augmentation de la taxe sur les enseignes extérieures.

 

L’augmentation de cette taxe a suscité des incompréhensions.

 

Je le comprends, parce que je comprends la difficulté de nos commerces et artisans de proximité, de nos petites PME.

 

Mais je vais le dire avec sincérité.

 

C’est le résultat d’une Loi, adoptée par le Parlement et qui est entrée en vigueur en 2009, qui a conduit à l’augmentation de cette taxe, qui s’applique dans de nombreuses communes de la métropole.

 

Ensuite, j’ai bien conscience de demander aux habitants du quartier de la rue Jules Guesde un effort en créant une vingtaine de places de stationnement en zone bleue pour faciliter l’accès aux commerces et artisans de proximité.

 

J’ai donc souhaité en arriver à un effort partagé !

 

Ce que je peux vous annoncer, en revanche, c’est que je proposerai d’ici fin mars une mesure d’exonération, dès l’année prochaine, pour les plus petites enseignes, c’est-à-dire jusqu'à 12 m², qui bénéficiera ainsi à l’ensemble des plus petits commerces et artisans.

 

C’est la décision que j’ai prise après avoir échangé avec plusieurs commerçants et le président de l’union commerciale, Pascal LEROY, qui m’a fait part de leur inquiétude.

 

Mesdames, Messieurs,

 

Avec l’ensemble de l’équipe municipale, nous abordons 2012 plein d’ambitions et de projets pour Lys-lez-Lannoy et les Lyssois, car nous ne freinerons pas le mouvement de modernisation et de dynamisation entamé en 2008 et qui porte progressivement ses fruits.

 

Nous l’abordons avec la conviction que rien ne sera évident, que tout ne se fera pas en même temps, mais qu’il faut continuer à agir pour le plus grand nombre et dans tous les quartiers.

 

Vous pouvez en avoir la certitude. Votre équipe municipale sera toujours au rendez-vous de l’action et de l’écoute, j’y veillerai avec toute mon énergie.

 

Que nous souhaiter pour 2012 ?

 

  • D’abord, je souhaite mille fois que cette nouvelle année entrouvre la porte de l’espoir et de la douceur.

-      l’espoir pour notre jeunesse et leurs parents que les générations qui viennent vivent mieux et trouvent leur place, par une éducation et une formation de qualité, par l’emploi, par l’accès au logement.

-      la douceur pour nos Aînés qui veulent, tout simplement, après avoir tant donné, une retraite et une vie quotidienne sereine.

Ces espérances nous dépassent souvent, mais soyez-en certains, la Ville de Lys-lez-Lannoy actionnera tous les leviers à sa disposition.

 

  • Ensuite, que la Ville et ses habitants puissent trouver des partenaires forts et disposant des moyens d’agir : Etat, Région, Conseil général, Lille Métropole, la CAF, l’Education nationale, partenaires privés, et tant d’autres, pour que Lys-lez-Lannoy puisse continuer sa métamorphose et à promouvoir le « vivre-ensemble » républicain, encore plus nécessaire.

 

  • Que dans votre activité professionnelle ou associative, l’année 2012 soit celle de la réussite, parce que nous avons besoin de vous.

 

  • Enfin, tout simplement et du fond du cœur, parce que là est aussi l’essentiel : que vous, vos proches puissiez vivre en bonne santé, être le plus heureux possible chaque jour, et recevoir l’amour et l’amitié si précieux et nécessaires.

 

Merci encore aux danseurs et danseuses de Chti Teranga, à Messieurs COISEL, DUGARDIN et SECRETIN.

 

Merci à toutes à tous de votre mobilisation à nos côtés, pour notre ville.

 

Très bonne soirée et très bonne année 2012.

 

Josiane WILLOQUEAUX,

Maire de Lys-lez-Lannoy

Vendredi 6 janvier 2012

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents