Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de JEROME Dehaynin

Le blog de JEROME Dehaynin

Réactions et informations sur l'actualité politique de la ville de Wasquehal, du canton, du département et de la région ainsi que de la politique nationale


Où l'on reparle des rythmes scolaires...

Publié par jérôme dehaynin sur 25 Septembre 2013, 15:20pm

Catégories : #Wasquehal

Ce matin, dans le journal de 7h30 de Thomas Sotto sur Europe1, Wasquehal sert d'exemple à la mise en place des nouveaux rythmes scolaires pour les communes ayant choisi le samedi matin comme demi-journée supplémentaire afin de réduire le temps quotidien de classe.

Et là... aucune surprise!

Ce que j'annonçais le 4 avril dernier se vérifie : En maternelle, les enfants sont moins scolarisés le samedi matin et cela pose des soucis aux enseignants... Mais c'était une évidence!

Des parents expliquent que le week-end, ils sont là et veulent passer du temps avec leurs enfants, les laisser profiter pour dormir...

Ce qui est plus surprenant, c'est la menace que l'Adjointe à l'Education, brandit dans le reportage, appelant au respect des enseignants et disant qu'elle espère ne pas en arriver là : la radiation des enfants qui ne viendrait pas à l'école par les directeurs!!!

Je tiens à rappeler donc à rappeler que:

- dès le mois d'avril cette situation était prévisible et que je l'avais annoncée lors de la réunion de concertation et je rappelle que j'ai, dès février, proposé et défendu le mercredi matin comme demi-journée supplémentaire.

- que les enfants ne sont pas responsables de ce que leurs parents font, ils ne viennent pas seuls à l'école et n'ont donc pas à subir une radiation de l'ensemble de la scolarité pour les absences du samedi matin.

- que les radiations qui pourraient être faites n'auront qu'une seule conséquence pour la ville : d'éventuelles fermetures de classe dans les écoles maternelles de Wasquehal et c'est bien évidemment inacceptable.

Je demande donc à ce qu'aucune radiation dans les écoles wasquehaliennes ne soient faites sur ces absences, certes dommageables à la scolarité des élèves mais consécutives au non-respect de la demande initiale des familles.

Commenter cet article

Fabien 25/09/2013 23:53

Monsieur Dehaynin,
j'étais dans la salle et je me souviens que vous aviez déjà parlé des fermetures de postes dans votre intervention et que l'Inspectrice d'Acédamie qui était là à hocher de la tête à votre déclaration, confirmant ainsi vos propos... Elle était prête pour récupérer des classes!
vous avez dit à ce moment là que ce qui est dit dans le reportage aller arriver et je ne vous ai pas cru en me disant que les parents étaient assez responsables pour leurs enfants et feraient l'effort... j'ai eu tort... il faut penser à eux... comment faire aujourd'hui pour changer tout ça?
merci d'avance

jerome dehaynin 26/09/2013 07:31

bonjour Fabien,

je ne pense pas que la question soit une question de responsabilité ou pas des parents. L'école maternelle n'est pas obligatoire mais c'est un vrai plus pour les enfants dans leur parcours de réussite scolaire. Avant la semaine de 4 jours, l'école se faisait sur 9 demi-journée dont le samedi et personne ne s'est jamais posé la question de la scolarisation ou non des enfants de maternelle... Ils venaient déjà moins le samedi matin à l'époque! Ce qui se passe donc ici n'est que la copie de ce qui se passait auparavant... oui, je le répète c'était prévisible et évident!

Pour ce qui est de changer tout ça: le projet des rythmes scolaires et défini pour 3 ans et doit faire l'objet d'un bilan et d'une réorientation au bout de cette période, c'est ce que devra faire la nouvelle équipe municipale dès la rentrée 2014! Analyse de la situtation créée par ces rythmes, rencontre avec l'ensemble des personnels de l'école (municipales et education nationale), rencontre avec les parents, rencontre avec le monde associatif et sportif... puis remise à plat et définition de la nouvelle proposition.

Cela ne doit pas se faire seul dans un bureau de la mairie, mais bien dans une large concertation afin de pouvoir prendre en compte non seulement l'intérêt de l'enfant (qui est prioritaire évidemment) mais également la vie des familles et du tissu associatif et sportif de la ville.

avec mes salutations solidaires et citoyennes.

Jérôme Dehaynin
06 81 42 05 48

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents